Accueil / Nouvelles / Harper cautionne la torture

Harper cautionne la torture

En quelques jours le gouvernement canadien a brillé dans les médias par ses manifestations d’obscurantisme. Après avoir remis en question l’abolition de la peine de mort et évoqué la réouverture du débat sur l’avortement, le gouvernement de Stephen Harper se défend maladroitement depuis hier de justifier le recours à des renseignements obtenus sous la torture.

Le tollé soulevé sur les questions d’illégalité est justifié, toutefois il occulte une question plus profonde : pourquoi a-t-on recours à la torture en réalité?

En décembre 2010, le ministre canadien de la Sécurité publique, Vic Toews, a ordonné au Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) d’utiliser des renseignements obtenus sous la torture, afin de prioriser « la protection de la vie et de la propriété ».

À la Chambre des communes, M. Toews n’a pas reculé. «L’information obtenue sous la torture est toujours écartée. Toutefois, le problème, c’est [de savoir] si on peut ignorer en toute sécurité des informations si des vies et la propriété de Canadiens sont en jeu.» Le ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration, Jason Kenney, a ajouté que «bien sûr, nous nous opposons à l’utilisation de la torture, mais nous croyons que les agences canadiennes de sécurité devraient accorder la priorité à la protection de la vie». (Hélène Buzzetti, Torture: oui dans certains cas, dit Ottawa, Le Devoir, 8 février 2012)

 Pour lire la suite http://www.mondialisation.ca/index.php?context=viewArticle&code=L%C3%A9V20120208&articleId=29163

À propos gague

3 Commentaires

  1. Wow quel torchon cet article, je ne sait pas qui a écrit cette merde mais il est calissement mal informé. Le gouvernement Harper n’a jamais remis en question la peine de mort, encore moins remis sur le tapis l’avortement, c’est de la pure propagande de gauchistes fini qui ne fouille pas son info. J’ai reçu le Sénateur CONSERVATEUR Boisvenue sur mon show (je sais, je suis un monstre!) qui a parlé des meurtriers en series récidivistes, il a dit qu’on devrait laisser ces meurtriers en série une corde pour leur donner le choix de décider de leur destin (ce que 70 à 90% de la population pense selon les sondages des dernières semaine) Du même souffle, dans cette même déclarations le senateur s’est dit CONTRE LA PEINE DE MORT… Harper n’a jamais annoncé qu’il voulait ouvrir ce débat, pas plus que celui de l’avortement, vous faite de l’ostie propagande sale. Décevant de voir ça ici, où on veut se battre contre la désinformation…
    -MisterM en tabarnak de calisse

  2. Ben désolée eddnp, c’est de l’info qui circule en france, et c’est bien d’intervenir dessus, car pour le peu d’info qu’on a de chez vous, voila ce que l’on recoit

  3. Le discernement ne s’exerce qu’en face de situation où il faut faire la part des choses. On l’affûte dans ces exercices. Un politicien qui est autre qu’un crapuleux? A part sa retraite de Kyoto (bonne décision pour peut-être des raisons tout à fait autre que la réalité) le monsieur ne nous sert pas autant que ses « amis » corporatifs….
    Par contre, quand on chante les éloges d’un politicien, c’est dans ces temps qu’il faut réellement se méfier ;-)

Add Comment Register



Laisser un commentaire

Haut de page