70% – Épisode 83 – Gilles Payer
avril 15, 2016
70 Pour 100 (264 articles)
0 comments
Share

70% – Épisode 83 – Gilles Payer

Gilles Payer20160411_192838
Sympathique à lunettes qui fait parti du paysage culturel québécois à tous les niveaux depuis plus de 30 ans, Gilles Payer est aujourd’hui animateur de radio. Sa feuille de route contient des noms comme Double Défi, Drôle de Vidéo, Salut Bonjour et plus de narrations que les étoiles ne pourraient en compter si les étoiles pouvaient compter. Je suis fan depuis toujours et j’ai des questions à propos de CROC à lui poser.

Chroniqueurs
Tommy Gaudet à l’animation
Jonathan Simon aux nouvelles
avec
Alexandre Larocque découvre le golf/bondage
Jean-Sebastien Gaudette se fait remplacer par Keveugne O’Fromage?
Moustafa Chamli nous montre ses baignes
20160411_185826Mathieu Boudreau mmmbop son internet

Complément de soirée: JiCi Lauzon
JiCi a tellement aimé sa visite (dixit mon imagination) qu’il a choisit la scène du Brouhaha de Rosemont pour venir enregistrer sa nouvelle composition; un blues acoustique qui parle du gros tuyau qui cause la chamaille au pays et qui fait souhaiter à plusieurs albertains que le référendum de 95 ait eu un autre résultat. Juste après 70%, on enregistre un clip et la chanson de ce monsieur qui a déjà fait lever les foules par son talent unique de chansonnier pince sans rire!
Oui, JiCi live pour votre bonheur!

Monologuiste
Jérémi Allain

Encanteur
Audrey Deschenes

Collaborateurs
Damien Blass-Bouchard, 
Bruno Corbin, Florence Payette, Simon X. Portelance, Andy Jacques, Laurent Aglat, Etienne Lapointe,  Chinook, Nicolas Daviault, Elise Laflamme, Coralie Lap, Mathieu Potvin, Maxime Sauriol, Gabriel Lanthier, Simon Cussonet, Karolann Veilleux, Suzy Labelle, Maxim Noël, Tommy Collin-Vallée, Emmanuel C SeguinMathieu Portelance20160411_185808

Film
Ricky-Oh: The Story of Ricky,en angla avec des sous-titres franças
année: 1991
cote: -7,5
Infos: À la base, Riki-Oh c’est un film de prison. Et un film de prison, c’est un film qui se passe presqu’entièrement en prison…Dans un film de prison, le héros, qui est prisonnier en prison, est gentil et tous les autres habitants de la prison, les autres prisonniers et les employés de la prison sont tous méchants. Seuls quelques prisonniers faiblards et le héros sont gentils dans un film de prison. D’ailleurs, la méchanceté des autorités va en croissant avec le grade; plus tu t’approches du pouvoir du directeur de la prison, plus t’es méchant…Et Riki-Oh n’est pas un simple film de prison, c’est LE film de prison. Tous les archétypes du film de prison y sont respectés…L’autorité mange en glouton devant des prisonniers affamés. L’autorité de la prison va user de manipulation, tricheries, fourberies, fourberismes et Billy20160411_201533
Dragisme pour parvenir à faire craquer le héros. Parlant du héros, dans Riki-Oh, ce sont des flashbacks depuis la prison qui vont nous démontrer un aspect universel des films de prison: le héros n’est jamais en prison pour les bonnes raisons. Les raisons de la présence en prison d’un héros d’un film de prison est toujours
soit de la légitime défense soit une vengeance personnelle légitime ou soit que le héros est blanc comme les vraies valeurs. On serait portés à dire que dans Riki-Oh, on a pas le choix de faire ça via flash back, parce que tout le film se passe en prison; et pourtant il en va de même pour the Green Miles et Shawshank Redemption.

Liens
Retrouvez-nous sur
Facebook, iTunes, Youtube, et Douteux.org
Venez assister à notre prochain show en direct du
Brouhaha!

20160411_182830 20160411_184607 20160411_185225   20160411_190010

 

Commentaires

Commentaires

70 Pour 100

70 Pour 100

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment